Plan à 3 Oriane, maman chaudasse et 2 potes du taf

Plan à 3 maman chaudasse

C√©libataire de 44 ans, employ√©e dans une PME de la r√©gion toulousaine, Oriane a une vie bien r√©gl√©e. Mais qui dit bien r√©gl√©e ne veut pas dire sage et sans relief. Au contraire, la petite brune de 1,56 m a ses petites habitudes le week-end lorsqu’elle n’a pas la garde de ses enfants. Comme par exemple, recevoir √† la maison deux coll√®gues de taf, qui sont devenus des potes. Pour s’amuser ensemble et disons-le clairement, baiser √† 3. En mode triolisme. Ca commence par un petit ap√©ro, pastis et martini mais √ßa d√©rape vite. Pour la simple et bonne raison que nos deux salauds savent qu’ils sont l√† pour le plaisir charnel de notre maman chaudasse.

Avide de leurs queues à sucer

Etonnament, Oriane adore les phases de pr√©liminaires. Dans la chaleur de l’√©t√©, on prend un verre tous nus. Les gouttes perlent d√©j√† sur le nez, les petits seins d’Oriane. C’est un m√©lange d’excitation, d’impatience nerveuse et de temp√©rature caniculaire. Alors, on ne perd pas de temps. La petite maman vicieuse se jette sur les deux bites veineuses et gonfl√©es de ses potes. La fellation, elle adore, elle en est totalement accroc et avide. Parce que √ßa d√©montre la stimulation et l’enthousiasme de ses baiseurs.¬† Notre suceuse aime parcourir la peau alentours √† la queue, descend sur les couilles et engouffre d’une bouch√©e chaque sexe. Les deux glands dans sa bouche avec les mains qui branlent, Oriane devient folle et perd un peu la t√™te tant elle est excit√©e. Sa chatte se trouve d’ailleurs totalement tremp√©e et d√©goulinante d’envie.

Maman aime se faire sucer les pieds pendant qu’on la p√©n√®tre

En femme tr√®s tactile, Oriane adore qu’on la touche, la palpe, l’ausculte des mains et surtout qu’on lui l√®che les pieds dans la baise. La configuration du plan √† 3 qu’elle affectionne, c’est allong√© en 3/4, la jambe lev√©e et pos√©e sur le torse d’un des mecs qui la p√©n√®tre. Le pied direct dans la bouche du pineur, alors que le 2√® mec qui caresse les nichons et donne sa queue √† sucer. Ses pieds sont une zone √©rog√®ne hyper sensible et le moindre coup de langue sur ses orteils et les spasmes parcourent ses veines.

Le reste des combinaisons de sexe, c’est bien s√Ľr des 69, des grosses levrettes. Les potes du taf s’en donnent √† coeur joie et notre maman chaudasse se d√©lecte. Tous ses sens en √©moi ! C’est un minimum avant de reprendre une semaine de taf bien charg√©e. Chaque week-end, c’est la m√™me chose et notre salope toulousaine ne s’en lasse absolument pas.
La discr√©tion est de mise chez ses deux amants clandestins. Mais c’est difficile de ne pas draguer pendant la semaine, commencer √† chauffer en sachant que le plan √† 3 approche √† grand pas. A partir du jeudi, les allusions fusent d√©j√†.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *