Justine et Léo, couple coquin qui kiffe le sexe anal

Magnifique photos sexe amateur d’un petit couple plutôt coquin. Allez disons-le, un couple coquin à 100% dont le péché mignon c’est la sodomie. Oui, mademoiselle, 23 ans, a appris à prendre son pied, à maitriser ses orgasmes par le cul. Le sexe anal devient la norme, voire la normalité. Parfois, nos deux amants ne niquent même pas par la chatte. Justine a pris l’habitude de se dilater facilement.

Qui sont cette délicieuse bonnasse et ce jeune étalon ?

Même si ils ont conservé l’anonymat, Justine et Léo, notre couple coquin mérite quelque introduction utile.
Justine : jeune brune, 1,70 m, super bien gaulée comme vous pouvez le voir et c’est génétique parce que sa maman avait elle aussi un boule proéminent, qui sortait du cadre. Elle a perdu sa virginité à 16 ans avec un homme plus âgé. Le sexe anal la première fois, c’était avec un coup d’un soir. Un peu inattendu et impromptu, elle a eu un peu mal mais elle a plutôt kiffé. Cette sensation bizarre dont on ne discerne pas tout de suite si c’est du plaisir, de la douleur ou une envie de chier. Depuis, chaque rapport sexuel s’accompagne d’un passage dans son troisième oeil.
Léo : ancien gros, complexé lorsqu’il était adolescent, il s’est mis au sport à fond. Il surveille son alimentation. Il a perdu son pucelage tard avec une femme plus âgée. C »est Justine qui a donné goût à Léo à la sodo. Avec ses ex, il avait une sexualité conformiste et plan-plan. Depuis, il est accroc aux pénétrations du gros cul de sa meuf. Ca le rend dingue de pouvoir niquer comme dans les filmes porno. Sa Juju, il la chérit et ne la quitterait pour rien au monde. Dans l’autre sens, tant qu’il l’encule 3 à 4 fois par semaine, elle n’a aucune raison de le larguer.

Leurs moments de baise anale préférés

Leo et Juju affectionnent l’impromptu. Le coït du samedi soir, pas leur tasse de thé. Quand ils ont envie de baiser, ils baisent ! Où qu’ils soient. A la limite de l’exhibitionnisme, pas qu’ils n’ont pas encore franchi. Et Léo avoue que le cul miraculeux, rond et bandant de sa meuf, sa queue commence à frétiller et gonfler irrémédiablement. Aussi, il faut vite trouver un coin sympa pour fourrer sa queue dans l’anus alléchant.
Mais à la maison, c’est souvent sur le canapé, dans le salon ou encore dans la cuisine que Justine se fait enculer durement. Toujours du gel à portée de main pour la ramoner, enfiler ses fesses indemnes aux fissures.

Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *