👥 Femmes dispo pour sexe en ligne
Jocelyne mature blonde en levrette

Jocelyne, mature blonde et pute à blacks

Jocelyne était une femme mariée sans histoire, menait une vie conjugale paisible avec ses deux enfants et son mari. Jamais elle n’aurait imaginé qu’elle deviendrait un jour une pute à Blacks, un objet de convoitise pour des hommes africains bien membrés et chauds pour lui défoncer sa chatte en mode partouze. Un jour, notre maman salope déambulait dans les allées du supermarché lorsqu’elle a rencontré Honoré.

Ce dernier était un africain de 30 ans, obnubilé et obsédé par la beauté de Jocelyne. Il l’observait depuis un certain temps en train de faire ses courses. En effet, Honoré était un homme de maintenance qui travaille dans le supermarché. Un jour, il a pris son courage à demain et a avoué son admiration envers cette femme mature blonde, distinguée et raffinée en tous points. Un peu flattée, Jocelyne n’a pas fait grand cas de ces compliments. Mais trois jours plus tard, notre africain lui a carrément proposé d’aller boire un verre.

Sans réfléchir et se surprenant elle-même, notre MILF a accepté en se demandant ce qui lui passait par la tête. Elle allait ensuite réaliser que c’était le premier jour du reste de sa vie. Notre mature blonde a ainsi cédé au charme exotique de ce bel étalon black, aux épaules musclées et à la bite bien veineuse.
La femme mariée blonde tenue en laisse par son étalon black, en train de lui sucer la bite.
Jocelyne en lingerie fine et en collants noirs, en talons avec les yeux bandés. Elle est désormais prête à être offerte à tous les vices et toutes les perversions.

Notre blonde mature nue, sans maquillage, au naturel entrain de sucer un beau Renoi.
À quatre pattes dans le salon dans l’appartement, notre nature se laissait défoncer la chatte et prenaient de la bite en bouche. Les hommes défilaient par derrière en levrette comme si elle était un vulgaire trou à bites. Chacun la pénétrait avec fougue et envie, puis déchirait et lui élargissait sa petite chatte blanche comme jamais son mari n’aurait pu le faire. Ce que je Céline apprécié par-dessus tout, c’était les jeux coquins ou elle avait les yeux bandés.
Dans le noir total, elle recevait des bites dans la bouche pour des fellations goulues, prenait des bifles et se faisait pénétrer par surprise. Plutôt belle femme, avec de jolis seins et une belle chatte poilue, la silhouette encore fine pas trop abîmée par le temps, notre pute à blacks a toujours eu le don de rendre bien durs ces hommes venus d’ailleurs. Cela était une première pour elle de coucher avec des hommes de couleur, mais le faire dans des conditions de sexe hardcore aussi extrêmes, c’était la cerise sur le gâteau. Le mot gangbang était d’ailleurs inconnu de son vocabulaire jusqu’à ce que Honoré le lui propose. Cela dit, la très vite compris ce que cela signifiait lorsqu’elle était à quatre pattes comme comme une petite chienne à se faire défoncer par les trous, sans interruption.

Jocelyne avec ses beaux seins nus, sa belle chatte poilue, perchée sur des bottines en daim. L’air fatigué, notre salope blonde astique et tente de prendre dans toute sa bouche la grosse queue noire d’Honoré. On peut dire qu’elle aime lui tailler de bonne pipe à son amant.

Elle a cédé au sexe interracial avec Honoré

Jocelyne a d’abord couché avec lui, passé un après-midi entier à se faire démonter par cet énorme chibre noir. Pour la première fois de sa vie, Jocelyne s’est senti femme, elle s’est sentie salope et chienne complètement offerte aux désirs et aux pulsions de ce grand black. Il n’en fallait pas plus pour qu’elle réitère les expériences de sexe interracial avec son amant. Ils se retrouvaient tous les jeudi après-midi pour baiser comme des fous.

Jamais Jocelyne n’aurait pensé qu’elle aurait trompé son mari et que cette aventure adultère se serait produite avec un homme de couleur. Mais ce dernier exerçait un magnétisme incroyable sur notre femme mure qui ne pouvait résister à ses avances. Au fur et à mesure, Notre mature française commence à porter de la lingerie sexy uniquement avec lui. Elle mouille d’avance de retrouver son amant dans une petite chambre d’hôtel. Habillée comme une pute, Jocelyne aime se faire tenir en laisse alors qu’elle taille une pipe sur l’énorme pénis de son amant. Les après-midi de sexe intense, les rendez-vous au cours desquels les ébats amoureux sont de plus en plus torrides, notre femme mariée ne s’en sent même plus coupable. Si son mari l’apprenait, il la traiterait de pute à Blacks, de « Baiseuse de nègres« . Mais Jocelyne a su toujours restée discrète jusqu’à présent.

La proposition de partouze et de gangbang avec des amis africains

L’apothéose de sa relation avec Honoré a été atteinte lorsque celui-ci lui a proposé de se faire partouzer par ses amis africains au cours d’un gangbang. Au début, notre nature blonde étais un peu choquée et interloquée de cette proposition. Mais venant de son amant, elle a très vite compris que cela allait concourir un plaisir plus intense. Il ne lui proposait pas cela parce que il pensait qu’elle était une pute. C’est plutôt parce que cela aurait été une expérience sexuelle enrichissante pour tous les deux. Ainsi, notre maman salope a accepté de devenir la chienne et la proie de plusieurs hommes noirs dont les membres dépassaient tous les 20 cm. Lors de ses rendez-vous de partouze interraciale, notre française a été complètement soumise à tous ces hommes assoiffés de sexe avec une femme blanche. Jocelyne en bonne pute à Blacks, dévouée et docile, prenait en bouche ces sexes ébènes turgescents et veineux, les astiquait des couilles jusqu’au gland.

  • À genoux comme une petite chienne, Jocelyne suce les uns après les autres ces Africains bien membrés.
  • Une bonne fellation avec un masque de nuit.
  • Assise sur une jeune queue noire bien dure et bien longue, notre salope mature crie de bonheur et de jouissance.
  • Encore une pipe les yeux bandés et les seins à l’air.
  • Enchaînements de fellation pendant qu’on lui empoigne son joli cul.
  • Jocelyne se fait démonter en levrette comme une vulgaire pute.
  • Un missionnaire avec un jeune black qui va l’envoyer au septième ciel.
  • Notre salope suce les yeux fermés une bite de 22 cm.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.